seprator

Clins d’oeil en petite forme

seprator
24octobre 2018
blog_shape

Nuages effilés

Dans la moiteur du matin

C’est brume au lever  

&

Elle est née la fleur

 L’étoile de Barbarie

Jaune canari

&

Il a démâté

Le navire de nos rêves

Il s‘est ensablé

&

Il pleut des cordes

La limace reprend espoir

Et moi je m’ennuie

&

A tu et à toi

Fini les chinoiseries

Tu n’es pas un roi

&

Zeus brise la nuit

Enflamme le voile du ciel

Pas de parapluie !

&

La ronce a frémi

Pourtant elle donnait des fruits

Ça n’a pas suffit

&

Savoir s’amuser

C’est le travail d’une vie

Alors allons-y

&

Je n’ai plus que toi

A regarder dans la nuit

je préfère pioncer

&

Est tombé du nid

Dans ses yeux  limpides

Je suis un bourreau

&

Je passe

Sa main traîne

Malappris

&

Senteur du soir

S’élance et se fige en jet

L’eau

&

Il m’a bavé sur la joue

L’escargot ?

Ce baiser là

&

Le mulot couché

N’a ni crié ni gémit

Au service du chat

&

Il a le bras long

Il a de l’influence ?

Du culot

&

A pleuré, a ri

Sous le saule l’a enlacée

Est reparti

&

Elle est parfaite

Ses longs cheveux bruns serpentent

Sur sa face inhumaine

&

Il l’aime, elle s’ennuie

Reve les yeux clos, mine boudeuse

Il l’attend en vin

&

Mange son pain blanc

Emiette ses jours, pleure ses nuits

le rat bouffi

&

Il connaît les femmes

Les arquepince entre ses doigts épais

étreint le vide

&

Les poissons rêvent  la mer

Le canard sa mare, le cerf sa couche feuillue

Le monde est petit

&

14juillet 2018
blog_shape

Eau charrie le laurier défleuri

Le chat rit de ce charivari

Lui, ses coussinets sont à l’abri

&

Elle est là la pluie

La cendre du ciel pesait

A présent je ris

&                                   

Le drap est plissé

Contre mon corps endormi

Je quitte le lit

&

 

19juin 2018
blog_shape

Il y un loup tapi au fond de moi, qui a faim et qui se joue de moi

Il y a un pou, papou, qui court après on ne sait quoi

Il y a une peur tapie au fond des bois

Les yeux hagards du cerf qui aboie

La main de fer enserre et broie

Le loup s’éclipse, l’échine ploie

Et le pou, il fait quoi ?

19juin 2018
blog_shape

Juché dans mes bras, tu t’étires Accordéon

Ton souffle se mélange au mien, ivre de son

Je dois porter ma voix, et te quitter, pardon

11juin 2018
blog_shape

OUF

On l’a échappé belle !

Un peu plus, et on y passait.

Finalement, la vie est bien faite !

seprator

Suivez-moi

shape
Copyright © Roberte Lamy Conteuse Tous droits réservés 2016